FAIL (the browser should render some flash content, not this).


Il est important de consulter votre chiropraticien suite à un accident de la route puisque les recherches révèlent que 20% des blessures peuvent devenir chroniques et entraîner une déficience.

 

 

Des recherches ont prouvé que même des impacts à environ 10 km/h pouvaient être la source de blessures importantes au niveau du cou.

 

 

 

 

 

Les accidents d’automobile
et les douleurs au cou

Lorsqu’un accident d’automobile survient, il est important de s’occuper autant de notre corps que de notre véhicule. La chiropratique peut grandement aider les gens qui souffrent de douleurs cervicales et de maux de tête après un accident. Cependant, les symptômes apparaissent souvent plus tard. Les douleurs peuvent survenir de quelques heures à quelques jours plus tard, parfois même après quelques mois ou années. Il est donc préférable de consulter rapidement même en l’absence de douleur pour éviter les complications futures.

Ne négliger pas les petits impacts

Il ne faut pas toujours relier l’état du véhicule après impact et la possibilité d’éprouver des douleurs. Des recherches ont prouvé que même des impacts à environ 10 km/h pouvaient être la source de blessures importantes au niveau du cou. Cette observation est d’autant plus vraie lorsque le véhicule n’est pas déformé, car toute l’énergie de l’impact est alors transférée au corps de l’occupant. Puisque la cage thoracique est retenue par la ceinture de sécurité, le cou sert de pivot autour duquel la tête va très rapidement vers l’arrière pour revenir vers l’avant. Ce mouvement se produit lors d’impact par l’arrière et s’appelle coup de lapin, coup de fouet ou encore « whiplash ». Les autres types d’impacts ne sont pas nécessairement moins dommageables.

Facteurs à considérer lors de l’évaluation

Le chiropraticien tiendra compte de plusieurs facteurs pour évaluer l’ampleur du problème : la position de la tête au moment de l’impact, l’anticipation de la personne face à l’accident, le port de la ceinture de sécurité, la position de l’appui-tête et le déploiement du coussin gonflable. La présence ou l’absence de ces facteurs influence la condition du patient ainsi que la durée des traitements.

Symptômes pouvant survenir

Plusieurs manifestations symptomatiques sont possibles après un accident d’automobile. On peut souffrir de maux de tête accompagnés de nausées et de vomissements, d’étourdissements, de bourdonnements d’oreilles, de douleurs et d’engourdissements dans les bras ainsi que de troubles de la mémoire et de concentration. Des douleurs à la mâchoire peuvent également survenir. Le chiropraticien peut observer une diminution de l’amplitude de mouvement du cou, des raideurs musculaires et de l’oedème (enflure) au niveau du cou.

La chiropratique, une solution efficace

Il est important de consulter votre chiropraticien suite à un accident de la route puisque les recherches révèlent que 20% des blessures peuvent devenir chroniques et entraîner une déficience. De plus, le British Journal of Orthopedic Medecine affirme que la chiropratique offre le seul traitement efficace reconnu pour les cas chroniques de coups de fouet.

 

Pour en connaître davantage

face minidos mini

Conditions traitables

 

 

technique

Techniques de traitement

 

?

 

pomme

Bulletins santé

 

Retour